Search
  • ONU Mali

Lancement de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole

3.5 millions d’enfants au Mali seront vaccinés à un moment où la hausse préoccupante des cas de rougeole dans le monde représente une menace croissante pour les enfants


BAMAKO, Mali, 7 mai 2019 – Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique avec l’appui de l'UNICEF, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Gavi et d’autres partenaires techniques et financiers, lance aujourd'hui une campagne nationale de vaccination contre la rougeole sur toute l’étendue du territoire national. Lors de cette campagne, 3,5 millions d’enfants âgés de 9 mois à 5 ans seront vaccinés contre la rougeole.


La campagne vient à un moment où le nombre de cas de rougeole dans le monde atteint des niveaux préoccupants. En 2018, 98 pays dans le monde ont signalé davantage de cas de rougeole qu’en 2017, ce qui marque un recul des progrès réalisés dans la lutte contre cette maladie très facilement évitable mais qui peut se révéler mortelle.

Au Mali, du 1er janvier au 12 avril 2019, 249 cas de rougeole ont été signalés à travers le pays, contre 184 cas par rapport à la même période l’année dernière.

« La rougeole est une maladie extrêmement contagieuse qui peut être mortelle, mais un vaccin gratuit permet de la prévenir, » a rappelé Lucia Elmi, Représentante de l’UNICEF au Mali. « L’UNICEF et ses partenaires travaillent de près avec le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique pour atteindre notre vision commune de vaccination complète pour chaque enfant au Mali. »

Parmi les symptômes de la rougeole figurent la fièvre, la toux, les yeux rouges et une éruption de minuscules taches rougeâtres qui commence par la tête et qui se répand jusqu’au reste du corps. La rougeole peut conduire à la pneumonie, à des infections de l’oreille et de l’œil, à la diarrhée, à l’inflammation du cerveau (encéphalite), à d’autres complications graves, ainsi qu’à la malnutrition, au handicap et à la mort.

Les enfants doivent impérativement recevoir deux doses de vaccin contre la rougeole afin d’être complètement protégés contre la maladie. Selon les recommandations de l’OMS, il faut atteindre un seuil de couverture vaccinale de 95 % pour parvenir à ce que l’on appelle l’« immunité collective » et prévenir de manière efficace la propagation de cette maladie évitable par la vaccination.

Le vaccin contre la rougeole figure parmi les 12 vaccins recommandés pour les enfants. Au Mali, seuls 45% des enfants reçoivent tous les vaccins recommandés et 14% ne reçoivent aucun vaccin.

«La vaccination systématique offre l’occasion d’un contact avec le système de soins dès le début de la vie et donne à chaque enfant la possibilité d’être en bonne santé dès le plus jeune âge» a déclaré le Chargé du Bureau de la Représentation de l’OMS au Mali, Docteur Yao Theodore.

Des difficultés d’accès aux soins pour les familles les plus vulnérables et une insuffisance de mobilisation des parents constituent les principales barrières à la vaccination complète de chaque enfant.

L’UNICEF, l’OMS, Gavi, le Canada, l'USAID, la Banque mondiale et d'autres partenaires appuient le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique pour accélérer les progrès vers la vaccination complète pour chaque enfant au Mali en soutenant annuellement des campagnes nationales et en employant des approches nouvelles et innovantes, telles que l’utilisation de registres numériques des enfants vaccinés, de vaccinateurs mobiles et de frigos solaires pour garder les vaccins à température constante.

###

A propos de l’UNICEF

L'UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Avec nos partenaires, nous travaillons dans 190 pays et territoires pour traduire cet engagement en actions concrètes, en mettant l'accent sur les efforts visant à atteindre les enfants les plus vulnérables et les plus exclus, au bénéfice de tous les enfants partout dans le monde.


Plus d’informations sur l’UNICEF, visitez www.unicef.org.

Suivez l’UNICEF Mali sur Twitter et Facebook


A propos de l’OMS

Notre but est d’améliorer les perspectives d’avenir et la santé future pour toutes les populations du monde. Par l’intermédiaire des bureaux répartis dans plus de 150 pays, le personnel de l’OMS travaille aux côtés des gouvernements et des autres partenaires pour amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible.

Plus d’informations sur l'OMS, visitez https://www.who.int/countries/mli/fr/


Pour plus d’informations et/ou arranger une interview, merci de contacter:


Eliane Luthi, Cheffe de la Communication UNICEF Mali, + 223 75 99 93 11, eluthi@unicef.org

Abdoulaye Cissé, Chargé de la Communication OMS Mali, cissea@who.int

8 views

Copyright © 2019. Système des Nations Unies au Mali 2019. Tous Droits Réservés.