Search
  • ONU Mali

La commémoration de la Journée Mondiale du réfugié au Mali

Le 20 Juin 2019, et comme chaque année, le monde commémore la bravoure, le courage et la résilience de millions de familles déracinées. La Journée mondiale du réfugié est également l’occasion pour montrer sa solidarité et soutien auprès des personnes déplacées de force.

De gauche à droite, M. Patrice Makilutidi Mvuama, Président de l’Union des Réfugiés du Mali (URM), Mme. Angèle Djohossou, Représentante du HCR au Mali, M. Hamadoun Konate, Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Mme. Mbaranga Gasarabwe, Résidente Coordinatrice du SNU/DSRSG/RC et M. Adama Bérété, Maire de la Commune IV du district de Bamako. UNHCRMali/Ouanes 2019

A cet effet, la Représentation du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés au Mali a célébré la Journée mondiale du réfugié à travers une série d’activités menées dans des localités où se trouvent les personnes relevant du mandat du HCR en l’occurrence, Bamako, Gao, Kayes, Mopti et Tombouctou.

A Bamako, le bureau de la Représentation a fêté la journée le jeudi 20 juin 2019, à la Maison des Ainés. La cérémonie a été marquée par des activités musicales ainsi que théâtrales menées par des réfugiés, rapatriés et déplacés internes. D’autres réfugiés ont exhibé leurs articles dans des stands d’expositions-ventes, dans le cadre des activités génératrices de revenus (AGRs) financées par le HCR.

Main dans la main, le HCR et ses partenaires, à savoir le Gouvernement malien, les réfugiés, les ONG, ont organisé conjointement cet événement.

Ont également pris part à cette cérémonie, des réfugiés et demandeurs d’asile de différentes nationalités, les partenaires du HCR au Mali, les membres du corps diplomatique et des représentants des agences des Nations Unies, des journalistes et organisations gouvernementales et non gouvernementales.

Par ailleurs, une large diffusion de la déclaration du Haut-Commissaire par la Représentante du HCR au Mali, Mme Angèle Djohossou, à la télévision nationale du Mali, a été effectuée.

La cérémonie d’ouverture de cette commémoration a été présidée par M. Adama Bérété, Maire de la Commune IV du district de Bamako, M. Hamadoun Konaté, Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Mme. Angèle Djohossou, Représentante du HCR au Mali, Mme Mbaranga Gasarabwe, Représentante Spéciale Adjointe du Secrétaire Général des Nations Unies, Coordonnatrice Humanitaire, Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies au Mali et M. Patrice Makilutidi Mvuama, Président de l’Union des Réfugiés au Mali (URM).

Dans son allocution, Mme. Angèle Djohossou, Représentante du HCR au Mali, a réitéré ses remerciements au Gouvernement du Mali pour son hospitalité et pour la bonne collaboration. Au nom du HCR et en son nom propre, Mme. Djohossou a adressé ses remerciements et sa gratitude aux donateurs et aux organisations non-gouvernementales pour leur engagement et leur mobilisation pour l’importance accordée aux problèmes des rapatriés, réfugiés, déplacés internes et apatrides. Elle a également fait allusion au thème choisi pour 2019, « Avançons #Aveclesréfugiés » qui appelle tout le monde à montrer sa solidarité envers les populations déplacées de force.

«Il faudra impérativement continuer cette lutte ensemble dans un esprit de promotion d’approches collaboratives communes, afin de traduire les besoins en actions et les solutions en réalisations» a conclu Mme. Djohossou.

Dans son discours, M. Patrice Makilutidi Mvuama, Président de l’Union des Réfugiés du Mali (URM), a affirmé que la célébration de la journée du 20 juin comme journée mondiale des réfugiés inspire plus d’une personne et interpelle tout le monde par rapport à la situation du réfugié en particulier, mais aussi de la situation socio-politique en général qui poussent aux déplacements humains forcés à la recherche de la sécurité.

Dans son discours le Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, M. Hamadoun Konaté a salué la collaboration entre le Gouvernement du Mali et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés témoignant l’engagement dans la protection des réfugiés, des rapatriés, des déplacés internes et de la lutte contre l’apatridie

A Gao, la Journée Mondiale du réfugié, a été célébrée le 20 juin 2019 à Wabaria (environ 15km du centre-ville de Gao) dans le but d’attirer l’attention sur la situation des réfugiés au nord du Mali et solliciter davantage de solidarité à leur égard de la part des différents acteurs locaux. Les autorités locales, le Système des Nations Unies, les réfugiés, rapatriés, déplacés internes et communautés hôtes, ont pris part à cette célébration marquée par des allocutions du Maire de Gouzoureye, le Chef de la sous-Délégation du HCR à Gao et du Préfet de Gao représentant le Gouverneur. Deux prestations artistiques, deux témoignages de rapatriés dont le retour a été facilité par le HCR de part et d’autre (pays d’asile, pays de retour) ont animé cet événement. Un repas communautaire a réuni des refugiés burkinabés, rapatriés maliens, retournés, communautés locales).

A Kayes, la Journée Mondiale du réfugié a été célébrée du 18 au 20 juin à travers une émission radiophonique sur les antennes de la radio SEKO FM pour un plaidoyer en faveur de l’intégration locale des réfugiés et le resserrement des liens de coexistence pacifique. D’autres échanges avec les réfugiés et la population locale sur le thème de la journée et autres préoccupations liées à l’intégration locale ont eu lieu. Aussi, une visite de deux projets communautaires réalisés a été effectuée, en parallèle à une table ronde avec les élus, l’administration, les réfugiés et les communautés hôtes sur l’accès aux ressources naturelles notamment le foncier pour des fins agricoles et d’habitation, dans les locaux du Gouvernorat de Kayes.

A Mopti, la célébration de la journée mondiale du réfugié s’est déroulée au niveau du site d’accueil des déplacés internes à Soccoura. Les services techniques, les ONG, le système des Nations unies, les autorités communales, des rapatriés, des déplacés internes et les populations hôtes ont pris part à cette célébration. Compte tenu du contexte sécuritaire difficile de la région ayant occasionné le déplacement de nombreuses populations vers la ville de Sévaré, une minute de silence à la mémoire des disparus suite aux différents conflits et attaques a été observée. La cérémonie a été marquée par la lecture du message du Haut Commissaire par le Chef du bureau de terrain du HCR à Mopti, les allocutions du Coordinateur adjoint du Directeur de Cabinet du gouvernorat. La troupe théâtrale de la Venise Malienne a émerveillé le public sur la thématique de la cohésion sociale. Pendant cette prestation, la troupe a pu faire passer un message de sensibilisation sur la collaboration, l’entraide et la bonne cohabitation entre personnes déplacées internes et populations hôtes. En plus de cela, la troupe a sensibilisé le public sur l’importance de la documentation d’état civil afin d’éviter le risque d’apatridie.

Un jeu récréatif animé par l’ONG COOPI a permis de faire entendre la voix des enfants à travers des chants et de la dance. Cette activité a certes permis de distraire et s’inscrit dans la prise en charge psychologique.

A Tombouctou, la Journée Mondiale du réfugié a été célébrée dans la matinée en présence de divers acteurs de la région, à savoir les autorités locales (Conseiller Administratif et Juridique représentant le Gouverneur, le Maire adjoint, les chefs de quartiers et les notabilités), le Système des Nations, des ONG internationales et nationales, des rapatriés, des déplacées internes retournés et la communauté hôte.

La cérémonie a été marquée par les allocutions du Maire Adjoint de la commune urbaine de Tombouctou, du Chef de bureau de terrain du HCR à Tombouctou et du Conseiller Administratif et Juridique représentant le Gouverneur de Tombouctou. Un témoignage d’un rapatrié dont le retour a été facilité par le HCR a été au rendez-vous dans le but de sensibiliser les participants sur la cause. D’autres prestations ont animé la cérémonie telles que deux prestations artistiques des jeunes rapatriés, une exposition de groupements appuyés en activités génératrices de revenu par le HCR et son partenaire ADES et une projection d’un film sur les réalisations du HCR dans le domaine des abris avec l’appui financier de l’Union européenne. A la fin de la cérémonie, un repas communautaire entre rapatriés Maliens et communautés locales a été partagé.

11 views

Copyright © 2019. Système des Nations Unies au Mali 2019. Tous Droits Réservés.