Search
  • ONU Mali

Equations Nomades : Pour la promotion du partage et la tolérance à travers la culture et l’art

Bamako - Le mercredi 16 janvier 2019, l’UNESCO et tous ces partenaires techniques et financiers ont lancé la 3ème édition du festival équations nomades dans l’enceinte de l’Institut Français du Mali. Une cérémonie d’ouverture placée sous le signe de la cohésion sociale et de la consolidation de la culture de la paix à travers une jeunesse épanouie. Durant cinq jours, 150 enfants venus du district de Bamako, des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudénit et Ménaka, bénéficieront de formations dans les domaines de la danse, le théâtre, la calligraphie arabe, la peinture, la photographie, la vidéographie et la poésie. En plus des formations, des spectacles, des conférences et des ateliers auront lieu, afin de promouvoir le partage et la tolérance à travers la culture de la paix.

La Cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence de Mme. N’Diaye Ramatoulaye, Ministre de la Culture du Mali en présence de M. Hassan Naciri, Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali ; Mme. Mbaranga Gasarabwe, Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies au Mali ; M. Ydo Yao, Directeur Régional du Bureau Multisectoriel de l’UNESCO à Abuja, Mme. Sidibé Adama Traoré, Chef de Cabinet de la première dame du Mali, représentant Mme Keita Aminata Maiga, première dame ; M. Emanuel Sagara, Secrétaire Général Adjoint de la Présidence de la République du Mali, M. Felix Ackebo, Représentant adjoint de la Directrice de l’UNICEF au Mali ; Mme. Françoise Gianviti, Directrice de la coopération et d’action culturelle auprès de l’Ambassade de France au Mali ; Mme. Anne Gravoin, Représentante des artistes formateurs, M. Ali Daou, Chargé de Programme Culture, UNESCO, représentant des initiateurs et les journalistes de la presse nationale et internationale. On notait également la présence des acteurs du Monde de la culture, des partenaires techniques et financiers, des enfants venus des régions du Mali pour la circonstance et de leurs encadreurs.

L’édition 2019 d’Equations Nomades, a pour thème principal : « L’entreprenariat culturel et la création contemporaine : défis majeurs pour la jeunesse ». Les organisateurs de cet évènement ont tenu, cette année plus que jamais à mettre l’accent sur la place importante que doit jouer la culture dans nos sociétés, afin de garantir la cohésion sociale et le développement du Pays. Lors de la cérémonie d’ouverture, tous les intervenants ont reconnu l’importance de doter la jeunesse Malienne de différents savoir et savoir-faire ayant un rapport avec le domaine culturel.

C’est dans ce cadre que Mme. Mbaranga, dans son allocution a passé un message aux jeunes maliens « L’être humain est comme un arbre. Si ses racines sont profondes, ses feuilles pourront croître. Si vous savez d’où vous venez, vous saurez où vous allez, et vous trouverez les moyens de l’exprimer, soit par le biais de la musique, de la danse, du théâtre ou de l’écriture. Savoir où vous voulez aller, cela implique surtout que vous y alliez, que vous preniez votre destin en main pour un Mali tel que vous le voyez ». Elle a enfin rappelé que « Equation Nomade est un symbole fort pour montrer l’intérêt que suscite auprès des jeunes l’émergence d’un monde nouveau, au service de la tolérance et de la paix ».

M. Yao, a, pour sa part rappelé, au nom de M. Firmin Edouard Matako, sous-directeur général du Département Afrique de l’UNESCO, le bilan des deux précédentes années qui sont considérées comme des facteurs indispensables pour la viabilité du festival : « nous sommes heureux de faire noter que le projet a permis la formation de 200 jeunes dont 80 lors de la première édition en 2017, et 120 l’année dernière, dans les métiers des arts et de la culture », tout en précisant qu’un grand nombre des jeunes sont déjà intégrés dans la vie professionnelle par la production d’œuvres d’art ou encore l’installation de studio photo ». Il a enfin réitéré le soutien de l’UNESCO pour le bon déroulement de cette activité.

L’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali M. Hassan Naciri a remercié l’UNESCO et tous les acteurs qui contribuent à maintenir le lien fort qui existe entre le Mali et la Royaume du Maroc. « Cette activité est en parfaite adéquation avec la politique publique du Royaume du Maroc, qui place les jeunes aux cœurs du développement tout en tenant compte des métiers porteurs tels que ceux du domaine culturel ».

La violoniste Anne Gravoin, a pour sa part, saisi l’occasion pour partager d’ores et déjà ses sentiments pour sa première journée de formation qui s’est tenue à la Cité des enfants. Très émue elle a expliqué l’émotion qu’a ressenti une jeune fille, lorsqu’elle a joué du violon pour la première fois. « Preuve que cette formation pour les jeunes est avant tout un moment de partage » a-t-elle précisé.

Prenant la parole pour le lancement officiel des activités de la troisième édition d’Equations Nomades lors de la cérémonie riche en encouragement auprès des organisateurs et des jeunes, Mme. N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a tenu à rappeler que cette activité contribue à la Culture de la paix au Mali, qui cadre avec la politique de son département. Elle a enfin lancé un message fort aux jeunes bénéficiaires : « A la fin de cette rencontre, vous serez dotés, j’en suis sure, de compétences nécessaires, suffisamment outillés pour accomplir votre future mission, à savoir former vos camarades. Soyez donc des Ambassadeurs de la paix, à travers la culture ».

Pour l’édition de cette année, Equations Nomades a programmé une série de conférences à travers des panels comme : « les industries culturelles et créatives, moteur de développement en Afrique » ; « Rôle de la culture dans le processus de paix » ; « Le rôle de la jeunesse pour la diversité culturelle et le dialogue entre les civilisations et les cultures ». Ces panels seront animés le samedi 19 janvier 2019 à partir de 17 heures à l’Institut Français de Bamako par des éminents chercheurs et personnalités du Mali d’ailleurs.

12 views

Copyright © 2019. Système des Nations Unies au Mali 2019. Tous Droits Réservés.