Search
  • ONU Mali

Autonomisation économique des Femmes de Mopti: IELD, Project innovant vers le développement local


un projet qui contribue à l’Accès des Femmes aux financements et à la promotion du genre


Dans la vision de faire renaître l’espoir et la stabilité socioéconomique, d’instaurer des relations de partenariat économique entre les différents acteurs dans une perspective d’inclusion et d’égalité entre les hommes et les femmes, le Programme de Développement Local Inclusif et Equitable (IELD) au Mali a pour objectif de promouvoir l’autonomisation économique des femmes de la région de Mopti (Mali) en facilitant leur accès aux financements afin de les accompagner à développer des activités économiques rentables avec une stratégie qui s’inscrit dans la durabilité en impactant significativement le développement socio-économique de la région, de susciter une meilleure implication du secteur privé dans la promotion du développement durable en installant un climat de confiance entre les établissements financiers et les porteurs de projets. Ce projet est ainsi mis en œuvre conjointement par 3 agences du système des Nations Unies à savoir UNCDF l’ONUFEMME et le PNUD.


L’autonomisation économique des femmes est une priorité clé du Système des Nations unies au Mali. Ainsi, le Fonds d'équipement des Nations unies (UNCDF) travaille en partenariat avec le PNUD ainsi que d’autres agences du Système des Natioms Unies et les partenaires techniques et financiers ayant manifesté le désir de mutualiser les efforts pour montrer que malgré l’instabilité sécuritaire, l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) est possible afin de ne laisser personne pour compte.

A cet effet, le portefeuille de projets de UNCDF inclue :

  • une ligne de financement de 300 000 USD qui sera logée dans la banque afin de faire des prêts aux PMEs basées dans la région de Mopti ou souhaitant s’y étendre à des conditions (taux et durée) qui seront définies avec l’appui d’UNCDF;

  • une subvention de 300.000 USD pour les PMEs intervenant dans la région de Mopti sur des activités à impact significatif sur le développement local et l’autonomisation des femmes.

  • une subvention de 400.000 USD destinée à des ONG ou EPA opérant dans la région pour le financement de projets qui auront un impact significatif sur le développement local et l’autonomisation des femmes.

En ce qui concerne le PNUD, son appui prend en compte le relèvement économique de ces autres catégories de cibles de type communautaire à travers le financement d’activités génératrice de revenus et de petits projets à impact rapide sur l’autonomisation des femmes pour un montant total de 500.000 USD.

Le programme IELD bénéficiera de façon générale de l’appui accompagnement d’ONU Femme en faveur des bénéficiaires (PMEs, groupements, ONG, EPA), pour un paquet de modules de renforcement de capacités techniques et opérationnelles et des études thématiques.


Pour ainsi s’assurer que les potentiels partenaires d’exécution fassent des propositions de projets en ligne avec les objectifs du projet, UNCDF a déployé du 15 au 18 Juillet 2019, une mission composée d’experts techniques pour s’entretenir et échanger avec les différentes parties prenantes basées à Bamako et à Mopti (banques maliennes, ONG et PMEs) et ayant manifesté leur intérêt pour ce projet. Au cours de ces rencontres, les experts ont expliqué en détails ce qui est attendu d’une proposition de projet pertinente et innovante. Ce fut également l’occasion pour les porteurs de projets de poser toutes les questions relatives à la préparation de leurs propositions de projets.

La rencontre de Mopti organisée avec le PNUD et ONU Femme a permis en plus des potentiels futurs partenaires de s’entretenir avec les autorités locales représentées par le Conseiller aux Affaires Economiques et Financière du Gouverneur de la région, M. Ousmane Diallo. En organisant ces ateliers, UNCDF place d’emblée les bénéficiaires au cœur du processus en les accompagnant dans la préparation de leur proposition de projets.

Interrogé sur la pertinence d’un tel projet, M. Ousmane Diallo, Conseiller aux Affaires Economiques et Financières (CAEF) du Gouverneur de la région de Mopti affirme que ce projet permettra : « de faire la promotion de l’économie locale car nous savons que les femmes sont impliquées dans beaucoup d’activités génératrices de revenus. Ce projet sera d’un apport supplémentaire pour que les femmes puissent s’auto suffire et mener des activités économiques pour la promotion de l’économie régionale. »

Le CAEF n’a pas manqué ainsi de remercier les partenaires pour le choix de la région de Mopti et pour avoir cibler les femmes qui participent au développement économique de la région. Il a enfin invité les futurs bénéficiaires à faire un bon usage des ressources qui leur seront affectées dans le cadre de ce projet.


Actrice de l’autonomisation économique des femmes, Mme Guindo Yaïguéré Fifi Tembely, Directrice de l’ONG YA-G-TU (Association pour la Promotion de la Femme) basée à Bandiagara (Mopti) affirme que ce projet est une très bonne initiative car dit-elle, avec une faible productivité, les femmes sont obligées de mener d’autres activités génératrices de revenus pour pouvoir augmenter leur pouvoir d’achat et compléter le déficit de la production agricole. Mme Guindo nous confie ainsi qu’elle apprécie beaucoup cette initiative qui vient à son heure dans une période critique.

Au terme du projet, des résultats tangibles sont attendus en matière de contribution au Programme de Stabilisation Intégré des régions du centre (PSIRC), de création d’emplois dans la région, d’augmentation de la productivité agricole, du relèvement économique et renforcement de la capacité de résilience des femmes, de la promotion du genre, de l’inclusion et de l’accès aux financements par les femmes et de l’implication du secteur privé dans le financement du développement sensible au genre. Il s’agit de créer des dynamiques positives entre les acteurs et de mettre en évidence les opportunités qui existent quand d’autres aperçoivent des menaces.

En définitive, les actrices et acteurs de l’autonomisation économique des femmes, les parties prenantes de la finance du développement économique local et les autorités locales ont magnifié la pertinence de ce projet et l’opportunité que cela présente pour le développement économique local de la région. Les participants interrogés ont globalement magnifié le choix de Mopti et l’initiative dans un contexte difficile où les populations sont dans le besoin.


Le programme IELD est une initiative conjointe de UNCDF, le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) et ONU Femmes. Le programme s’attaque aux obstacles structurels qui empêchent les femmes d’entrer sur le marché du travail par le biais d’investissements publics et privés locaux.

pour plus d'information sur IELD Mali, Veillez télécharger la brochure

pour lire sur les différents programmes du Fonds d'équipement des Nations unies, visiter le site Web (Anglais seulement).

25 views

Copyright © 2019. Système des Nations Unies au Mali 2019. Tous Droits Réservés.